Lutter contre l’anxiété liée à son business

Vous sentez-vous anxieuse ? Vous demandez-vous comment  lutter contre l’anxiété liée à son business ? Je connais trop bien le sujet ! et Voici comment j’arrive à maintenir la tête hors de l’eau .

Il n’y a pas si longtemps, l’anxiété entrepreneuriale prenait le dessus sur moi .Aujourd’hui , je suis  là en train d’écrire cet article et j’ai presque l’impression que cela est arrivé  à quelqu’un d’autre. Je ne me sens plus anxieuse maintenant. Je me sens bien !

Cependant, je suis passée par une phase où je m’inquiétais pour mon entreprise tout le temps et cet l’anxiété s’étalait et affectait   ma vie  personnelle …

Je partage cela avec vous parce que je pense que l’anxiété entrepreneuriale  touche beaucoup plus de personne qu’on ne pense . Cette chose est Plus répandue qu’on ne le pense , beaucoup sont en plein «dedans», et  se sentent  toutes seules .

Je pense que l’anxiété est une chose à laquelle de nombreuses entrepreneuses, en particulier celles qui travaillent dans l’isolement et en grande partie sur internet  font face très régulièrement .

Si  vous vous sentez concernée par ce sujet sur l’anxiété , sachez que vous n’êtes pas seule.

Bien que les détails de mon expérience puissent être très différents de ceux que certaines vivent , je pense que nous nous devons de partager ce que nous avons vécu (en tant qu’êtres humains , en tant que femmes et en tant que propriétaires d’entreprises).

Bien sûr, je ne peux parler que de ma propre expérience s’agissant de ce genre de choses. Mon anxiété entrepreneuriale aurait  été déclenchée par la combinaison soutenue de ce qui suit :

l’isolement , l’inertie , la solitude ,  la peur de l’échec , le doute de soi , le stress financier et l’inaction face aux choses importantes.

 

lutter contre l'anxiétélutter contre l'anxiété liée à son business

Je suis certaine qu’il y a pleins d’autres angoisses, mais j’ai appris et découvert que ce sont celles-ci qui  déclenchaient chez moi  cette anxiété et plusieurs de mes ami(e)s et client(e)s m’ont dit que ces  mêmes choses ont aussi eu  un impact sur eux .

J’étais tout le temps nerveuse et je me sentais constamment seule avant de devenir clair avec moi-même et de réaliser qu’il était temps de faire quelque chose .

Une fois que je me suis sérieusement occupée de la gestion de mon  anxiété , j’ai réalisé que consacrer un peu de temps et d’énergie positive à combattre chacun de ces déclencheurs potentiels ( connus ) tous les jours a fait toute la différence pour moi.

Même si j’avais souvent l’impression de devoir déployer des efforts colossaux et à l’opposé de ce que j’avais envie de faire , j’ai appris  que la fréquence des petites actions heureuses affectait beaucoup plus mon anxiété que de grosses actions une fois par trimestre ou une fois par an .

Après un peu d’expérimentation , d’essais et d’erreurs , ces petites actions positives sont devenues l’élixir le plus puissant pour me permettre de garder  les pieds sur terre et chasser l’ anxiété . C’est fou comment quelques petites actions simples appliquées chaque jour peuvent transformer totalement votre vie, n’est-ce pas ?

Donc , pour l’article d’aujourd’hui, je voulais partager avec vous quelques-unes de mes stratégies entrepreneuriales contre l’anxiété .

Vous remarquerez que ces stratégies sont simples , sanglantes et faciles à faire. C’est intentionnel. Lorsque l’anxiété est active , il est important que  les choses soient  faciles et  il est aussi nécessaire d’appliquer la plus petite (moins écrasante) étape , vous pouvez aller dans la bonne direction dès aujourd’hui .

Je veux aussi préciser avant de commencer que  : 

Mon expérience pourrait être très différente de l’expérience de quelqu’une d’autre et je ne suis pas médecin. Parler avec votre médecin devrait toujours faire partie de tout les plans que vous mettez en place autour de votre santé physique et mentale, donc si vous avez été anxieuse ou si vous êtes anxieuse , commencez  par là.

 

Maintenant ,  parlons des pratiques qui m’aident à lutter contre l’anxiété (entrepreneuriale) : 

                                         L’isolement est la pire 
 

Alors ,  comment pouvez-vous combattre ce sentiment ” je suis toute seule ” ?

En tant qu’ extravertie , je pense que les humains sont des créatures sociales et ont besoin d’une communauté , du vivre ensemble avec d’autres pour prospérer et s’épanouir . La connexion est la clé. Donc, pour garder à bonne distance  ce sentiment  solitaire , j’ai une stratégie assez radicale .

… Je quitte la maison et je rencontre un(e) ami(e) de la vie réelle pour rester connectée à la vie réelle .

BOOM!

Oui, c’est tout !   Et cela  est  particulièrement important si vous travaillez à domicile , seule la plupart du temps .

Ne vous laissez pas duper par la simplicité de cette stratégie . Passer du temps avec les autres  peut vous aider à faire en sorte que les problèmes qui semblent énormes et insurmontables lorsque vous êtes seule à votre bureau vous paraissent  plus petits et , cela vous  offrira la possibilité  d’entrevoir de  nouvelles perspectives pour résoudre les  problèmes et être plus créative.

Je sais que ce n’est pas toujours possible d’honorer des rendez-vous avec des ami(e)s tous les jours. Donc , ma deuxième meilleure stratégie pour lutter contre l’isolement  quotidien est une combinaison ( double stratégie ).

Tout d’abord , quittez la maison ,  allez à une séance de Pilate ou sortez déjeuner ou travailler à l’extérieur  etc . Ensuite, quand vous avez terminé , appelez un(e) ami(e).

Pour moi,  la chose la plus  importante est de quitter la maison et de se connecter avec des vraies personnes que j’aime et qui sont  comme moi. Tout ce qui m’aide à renforcer mes relations avec les autres humains et à passer du temps hors du  lieu où je travaille m’aide à mettre chaque  chose à sa place  , à me rééquilibrer et à me nourrir.

Pour la petite histoire , pendant deux ans je prenais ma voiture pour aller chercher mon fils à l’école alors que j’habite à 4 minutes à pied de son école . J’ai pris une décision radicale , depuis cette rentrée , je vais ( à pied ) chercher mon fils et vous savez quoi ? 

Je rayonne chaque fois que je sors , je prends un bol d’air frais et je rencontre des personnes fabuleuses que je rencontrais depuis des années sans jamais discuter avec .

Je n’ai qu’un regret , c’est celui de ne l’avoir pas fait plus tôt .

                                 L’inertie produit l’anxiété.
 

Et quelle est la meilleure  manière de lutter contre l’inertie ? 

Le Mouvement !

C’est pourquoi , après avoir favorisé le lien humain , l’exercice  ( le sport )   est la deuxième partie , la plus importante de la gestion des sentiments anxieux pour moi .Faire du sport entraîne toujours mon énergie dans une direction positive , c’est ma vitamine et  cela m’aide à sortir la tête de l’eau .

Mes capacités et mon aptitude à  résoudre des problèmes augmentent quand je fais de l’exercice physique . Après avoir fait une promenade au bord  de la mer , une séance de gym ou un cours de yoga , j’ai toujours l’impression d’avoir pris de petites vacances.

 Depuis, j’ai découvert qu’il y a beaucoup d’activités que j’aime faire pour rester en forme et alimenter ma santé mentale comme le yoga , le Pilate et quand je peux la randonnée ( c’est plutôt des petites balades j’avoue ! ) .

Je me sens toujours plus heureuse les jours où je fais de l’exercice physique .

                   Travailler à temps plein ( 24 h / 24)
 

 Vous aurez toujours une liste de chose à faire et cela ne s’arrêtera jamais .En tant qu’entrepreneuse  ,  j’arrêterais jamais  et je dois juste jongler avec ça … MAIS je ne veux pas que sur  ma pierre tombale  on lise : ” Elle a travaillé très dure , tout le temps “.

Je préférerais que l’on se souvienne de quelqu’un qui a vécu ses valeurs et fait une différence, pas quelqu’un qui a beaucoup travaillé sans lever la tête . 

Ces jours-ci j’arrête de travailler au moins trois heures avant de me coucher . Je planifie le temps pour les séances de détente dans ma journée juste à côté des rendez-vous de travail et des réunions avec les client(e)s.

Je prends le temps de me promener tous les jours. J’essaie de pas commencer ma  journée avec l’écran  de télévision et je m’assure  de longs week-ends pour prendre soin de ceux que j’aime . Je lis aussi beaucoup et j’aime écouter de la musique  , je ne lis  pas seulement des livres de développement personnel ou des livres sur le marketing etc . Je poursuis activement des passe-temps qui n’ont rien à voir avec le travail.

                                                               
 

 

                                      Se comparer et douter de soi 

Je ferai bientôt un article  plus détaillé sur ce sujet, mais voici comment je me bats contre les démons du doute .

Quand je me retrouve au plus près de la zone de comparaison et que je  commence à me voir très petite , je sais que c’est le signe que je dois : 

  • Passez du temps hors ligne,
  • Être plus attentive à ma consommation médiatique
  • Confirmer les valeurs qui sont les plus importantes pour moi
  • Vérifier avec moi-même mes objectifs et priorités actuelles et
  • M’assurer que je suis convaincue que je prends des mesures à leur égard.
     

Réduire ma connexion avec l’environnement en ligne si  bruyant et passer tout le week-end en “mode avion” peut m’aider à me recentrer sur  moi-même. J’essaie de le faire autant que je peux .

 

 N’oublions surtout pas L’anxiogène universel : le stress financier
 

Laissez-moi deviner, ce qui se trame dans votre cerveau par rapport au  stress financier : 

“Je ne fais pas assez! “

“Je n’ai jamais l’impression d’avancer.”

“Je dépense tout ce que je touche  “

“Je travaille comme jamais  mais je n’atteins pas mes objectifs financiers.”

“Je me sens hors contrôle financièrement.”

” je ne vais pas pouvoir tenir longtemps sans argent et ventes “

” si seulement j’avais cet argent qui me manque tant “

 

Je suis passée par là moi aussi !  Et  Voici ce que je conseille : 

  • Établir une stratégie  financière qui implique de fixer certains objectifs 
  • mettre de côté une partie de tout l’argent qui entre 
  • vous payer 
  • et économiser pour quelque chose de spécifique et passionnant (comme des vacances, ou un investissement très spécifique).
  • Respectez une nouvelle limite minimale pour votre solde bancaire. Ainsi , s’engager à ne jamais avoir moins de 500€ dans votre compte en banque (business ) peut être une bonne résolution .

Suivez vos progrès par rapport à vos objectifs d’argent tous les jours.
Lisez le livre Profit First : transformer votre entreprise  en passant d’un monstre qui mange du cash à une machine à faire de l’argent par Mike Michalowicz.  Je vous le conseille vivement , il y’ a beaucoup de bons conseils pratiques si vous pensez que votre anxiété entrepreneuriale est vraiment liée au stress financier.

 

lutter contre l'anxiété

lutter contre l'anxiété liée à son business
 

L’inaction sur mon ‘but de travail’ déclenche l’anxiété.
 

Si vous ne vivez pas dans l’alignement de vos valeurs et de vos priorités ou que vous  ne générez pas  les projets et les  œuvres que vous désirez, vous devez le faire ? 

Sinon , y’a de forte chance que vous soyez continuellement stressée .

Je me bats avec moi-même quand je ne poursuis pas  les projets que je veux  vraiment mettre au monde ou ,  quand j’ai de bonnes idées mais qu’elles deviennent obsolètes parce que je ne les commence jamais. Mais aussi  quand je laisse ma peur devenir plus puissante que mes rêves , ou quand j’ignore ma voix  intérieure ( mon intuition) .

Je commence à m’inquiéter : “Vais-je un jour  vivre à mon plein potentiel ? ”                 

Et  là , ces sentiments anxieux remontent à la surface .

Pour éviter cela, je m’autorise à faire des progrès dont je suis fière chaque jour en consacrant au moins 30 minutes chaque jour à la réalisation de mon projet le plus important. C’est fou comme même une demi-heure par jour peut me donner l’impression de progresser.

Si vous vous sentez anxieuse lorsque vous sentez que vous n’en faites pas assez, je vous mets au défi de ne consacrer que 30 minutes par jour à vos projets les plus importants.

Vous ne pensez pas que vous avez 30 minutes ?

Trois grands livres qui m’inspirent toujours pour prendre le temps d’agir sur les choses les plus importantes :

The ONE Thing: La vérité étonnamment simple derrière des résultats extraordinaires par Gary Keller avec Jay Papasan,

Deep Work: Règles pour réussir dans un monde distrait par Cal Newport et The War of Art de Steven Pressfield.

Je sais qu’il sont en anglais mais …Ils sont chacun facile à lire – et disponible sur le livre audio si c’est mieux pour vous. Ils sont juste ce qu’il vous faut  si vous voulez réveiller en vous  votre but, et vous sentir puissante par rapport à votre travail, tous les jours.

 

Avez-vous déjà connu un état anxiété lié à votre business ? J’espère que mes conseils et mes petites routines vous ont inspiré ! Sachez que vous n’êtes pas seule. Il y a tellement de femmes avec qui je parle  et qui s’en sortent donc moi la première .

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 18
    Partages

Leave a Reply