Chronique du Livre : La Meilleure des vies de J.K. Rowling

Qui ne connaît pas J.K. Rowling ?  Aujourd’hui c’est un article tout particulier que je partage avec vous car , il s’agit d’une chronique du tout nouveau livre de la célèbre auteure de Harry Potter : la meilleure des vies de J.K. Rowling.

Cet article n’a pas pour but de refaire ce qui à déjà été fait , c’est-à-dire : la biographie et l’histoire entière quoique  fabuleuse de cette auteure à succès. La raison pour laquelle j’ai choisi de consacrer ma première chronique d’un livre à J.K. Rowling , c’est avant tout parce que c’est une femme et une entrepreneuse à succès.

Je vous avoue que lorsque en début de semaine dernière je suis allée comme chaque semaine à la Fnac pour trouver un nouveau livre à “dévorer”,  je ne m’attendais pas à en parler une semaine après et je ne savais même pas qu’elle venait de signer la sortie d’un nouveau livre.

Néanmoins , j’en suis là aujourd’hui et je tiens avant tout à dire que si vous voulez être inspirée et trouver les mots qu’il faut pour vous motiver , ce livre est pour vous .

Et si je vous parlais de l’esthétique du livre ?

Je tiens à le faire car moi , je suis une femme et je suis particulièrement attirée par les belles choses. C’est certainement ce qui avant le titre m’a attiré vers ce livre.

Chronique du livre la meilleure des vies de J.K. Rowling

Bien , après le beau , c’est bien évidemment le nom de l’auteure que j’apprécie énormément et aussi le titre qui m’ont très vite interpellés . Comme à mon habitude , je commence par le dos du livre pour tout de suite avoir un aperçu de ce que le livre me réserve et là , il y avait tout pour m’inciter à aller plus loin . Notamment cette citation : 

” Nous n’avons pas besoin de magie pour transformer notre monde : nous portons déjà en nous tout le pouvoir dont nous avons besoin.” J.K. Rowling 

Maintenant , entrons très vite dans le vif du sujet . le livre la meilleure des vies de J.K. Rowling est en fait la transcription intégrale du discours de son auteure J.K. Rowling , qu’elle a été invité à prononcer lors du traditionnel discours annuel donné pendant la cérémonie de remise des diplômes de fin d’année à l’université Harvard.

La raison pour laquelle je fais cette chronique c’est tout simplement que , d’un discours qui se devait d’être conventionnel , elle en a fait un véritable et vibrant témoignage personnel dans lequel chacune de nous ( femmes et entrepreneuses ) peut s’identifier . 

L’auteure nous donne des conseils pertinents et précis qui sont directement liés à son parcours personnel et , le plus important , c’est qu’elle insiste sur les bienfaits de l’échec et sur l’importance de l’imagination . Vous comprenez donc pourquoi je fais cette chronique pour vous : Entrepreneuses.

En effet , qui mieux que vous et moi avons besoin de conseils avisés sur des sujets tels que la peur et l’imagination ? 

En guise d’introduction  et sous un ton ironique , l’auteure parle de la peur qu’elle a ressenti à l’idée de devoir prononcer ce discours . Elle compare d’ailleurs cette assemblée( d’étudiants ) à un  rassemblement international de la maison GRYFFONDOR ( Clin d’oeil à Harry Potter ) .

Je pense que ce trac , lui vient en fait du fait qu’elle se rend compte de l’impact que les paroles et les mots d’une personne telle que elle peuvent avoir sur des jeunes gens qui s’apprêtent à affronter le monde de l’emploi et de l’entreprenariat ( la vie réelle ).

Mais, je peux vous dire que même sur moi , ces paroles ont fait leur effet .

Dans le livre la meilleure des vies de J.K. Rowling  , l’auteure entre elle même dans le vif du sujet en précisant que les conseils qu’elle s’apprête à nous livrer sont ceux qu’elle aurait aimé avoir et entendre à la fin de ses études et elle insiste sur le fait que tous ces conseils représentent des leçons capitales qu’elle a appris au cours des vingt et une dernières années .

Dans sa première partie , elle choisit de nous parler 

 des Bienfaits de l’échec .

 

Mais avant , elle nous interpelle sur les conflits que nos rêves peuvent causer dans nos relations .

 

°L’auteure  J.K. Rowling fait un retour dans le passé pour nous parler de la jeune fille qu’elle était vingt et un ans en arrière ( elle en a 42 … chuuuut on ne parle pas de l’âge des dames …) .

On peut constater que cette période est une période capitale  et très sombre à la fois pour elle car , la J.K. Rowling d’aujourd’hui n’est pas la J.K. Rowling d’ il y’a 21 ans . Comme nous toutes avant et comme certaines encore aujourd’hui , elle à connu la précarité . 

elle a notamment dû composer avec son désir  de tracer sa propre voie et celui d’honorer la volonté de ses parents . 

Pendant qu’elle nourrissait le rêve fou d’écrire des livres , ses parents eux lui rappelaient qu’écrire des livres ne paie pas le loyer  et n’assure à personne une retraite digne de ce nom. 

Mais , contre toute attente et surtout contre l’avis de ses parents , elle choisit d’écouter son coeur . 

Je ne peux m’empêcher de revoir mon propre parcours et de me souvenir de toutes les ruses dont j’ai dû user pour suivre ma voie contre vents et marées et , je sais  que vous êtes nombreuses à être passées  par là ou à devoir encore aujourd’hui vous justifier auprès des membres de votre famille et de votre entourage à cause de vos choix de vie et vos choix professionnels.

Le conseil de J.K. Rowling :

” reprocher à vos parents de ne pas vous avoir aiguillé dans la bonne direction n’a qu’un temps ; dès l’instant où vous avez atteint l’âge de prendre vous même le volant , vous êtes seul responsable de votre trajectoire .”

 

Elle insiste par ailleurs sur le fait que nous ne devons pas en vouloir à nos parents de vouloir nous éviter de connaître la pauvreté car ,la pauvreté engendre la peur , l’angoisse et les pires humiliations. La pauvreté est un fléau contre lequel  selon moi il faut absolument lutter . 

Et si l’on parlait de l’échec ? 

L’auteure commence son propos  en rappelant que la société nous impose une certaine  compréhension de l’échec qui  selon moi est totalement erronée .

Elle se refuse à nous expliquer que l’échec est une expérience merveilleuse car , pour elle comme pour les personnes qui traversent des moments difficiles , les périodes d’échecs sont des moments sombres de la vie d’une personne . J’aime particulièrement cette phrase dans laquelle se reconnaissent certainement toutes les personnes qui sont passées par là ( ou qui vivent des situations d’échecs ) :

” pendant longtemps , la lumière au bout du tunnel fut un espoir plus qu’une réalité tangible.” J.K. Rowling

 

Mais pourquoi dans ce cas elle nous parle des bienfaits de l’échec ? Et bien , parce que selon J.K. Rowling :

” il vous permet de vous dépouiller de tout ce qui n’est pas essentiel.

 

Je suis entièrement d’accord avec cette analyse car , si vous avez connu des moments difficiles , vous savez que les choses doivent changer , vous devenez humbles et en apprenant , vous vous dépouiller certainement et inévitablement de tout ce qui devient encombrant pour mieux rebondir.

Si vous avez souffert d’une situation et que vous rester la même c’est que vous n’avez pas assez souffert selon moi.

Elle attire  par ailleurs  notre attention sur le fait que si elle avait réussi d’un coup , elle n’aurait certainement pas trouvé la détermination nécessaire pour devenir celle qu’elle est à ce jour .

Et je me reconnais bien dans cette analyse car , je sais par expérience que c’est dans ces moments là que j’ai découvert qui j’étais réellement et jusqu’où j’étais capable d’aller . Cela a forgé mon caractère et parce que je voulais réussir , je n’ai jamais abandonné .

D’ailleurs J.K. Rowling précise qu’on ne se connaît jamais soi-même et on ne connaît jamais les autres tant qu’on n’a pas vécu ces moments là .

Vous aussi vous devez dans l’adversité , trouver la force de continuer et ne surtout pas baisser les bras .

“C’est en touchant le fond que j’ai trouvé le socle sur lequel rebâtir mon existence.” J.K. Rowling

 

Elle insiste par la suite sur  un point que beaucoup aimeraient ne pas entendre :

” mais il est inévitable d’échouer d’une manière ou d’une autre de son existence.Il est impossible de vivre sans rater quelque chose , à moins de vivre avec la plus extrême prudence ,autant dire ne pas vivre du tout _ auquel cas vous aurez échoué par défaut. “

Je n’aurais pas mieux exprimé cela . Si je peux me permettre de rajouter quelque chose à cette belle et profonde phrase ce sera :

” Ne pas choisir d’agir c’est choisir d’échouer.”

Si vous refuser de faire ce qu’il faut pour vous , votre famille , votre entreprise sous prétexte que l’échec n’est peut être pas très loin de là ; vous faites à cet instant même le choix d’échouer .

Pour ce qui est de la deuxième partie de son discours , l’auteure de Harry Poter a choisi de nous parler de :

l’importance de l’imagination . 

 

Tout comme l’auteure je vous préviens : il ne s’agit pas d’imaginer des scènes de Harry Potter . Elle ne veut pas nous parler de l’imagination en tant que capacité à visualiser les choses et des évènements mais en tant qu’une force qui nous permet de nous identifier à d’autres .

Pour cela , J.K. Rowling revient sur ces années où pour payer son loyer , elle travaillait pour le département d’études Africaines au quartier général d’Amnesty International à Londres.

C’est un récit poignant qu’elle nous livre sur la vie et le quotidien de ces personnes qui souffrent et fuient leur pays d’origine pour se réfugier en occident . Elle raconte les atrocités vécues par toutes ces personnes et moi je découvre une autre facette de J.K. Rowling , la célèbre et richissime auteure et entrepreneuse J.K. Rowling. 

Quand elle n’était pas encore cette femme connue , elle aidait et écoutait les récits des vies brisées d’autres personnes . Mais le plus choquant c’est aussi qu’elle à vu des choses que jamais personnes ne devrait voir et subir .

Elle dit ceci au sujet de cette expérience :

” j’en ai également plus appris sur la bonté humaine en travaillant pour Amnesty Internationnal que jamais auparavant.”

 

“Ma modeste participation à cette entreprise à été une grande leçon d’humilité et l’une des expériences les plus exaltantes de ma vie.”

 

Selon elle , les êtres humains contrairement aux autres créatures sont capables de comprendre et d’apprendre des choses qu’ils n’ont jamais vécu eux mêmes .Ils ont la capacité de se mettre à la place de quelqu’un d’autre .

l’imagination serait un pouvoir qui permet aussi de compatir .

À juste titre , elle rappelle que certaines personnes préfèrent se retrancher dans leur petite vie au lieu d’aller vers les autres et de découvrir ce que serait leur vie au contact de leur semblables .

Elle insiste sur le fait que , refuser d’entendre les cris et les souffrances des autres ne vous empêchera jamais de faire des cauchemars et d’avoir peur .

” Ce que nous accomplissons à l’intérieur transforme la réalité extérieure.” J.K. Rowling

Si vous choisissez d’utiliser vos talents pour aider les autres et porter haut la voix des plus faibles , vous accomplissez quelque chose de plus grand dont vous serez fière.

Cela m’emmène à écrire cette phrase que j’aime bien dire : 

” c’est en aidant les autres que l’on s’aide soi-même.”

Pensez y pour votre vie et votre business.

” Il en va de la vie comme d’une histoire : peu importe ce qu’elle dure; ce qui compte, c’est qu’elle soit bonne.” J.K. Rowling

 

C’est sur cette phrase de J.K. Rowling que s’achève la lecture de ce beau livre.

Quelles sont vos impressions ? Cette chronique vous à t’-elle plu ? 

Si vous avez envie d’aller plus loin et de vous offrir ce livre qui coûte 12€ , je vous le recommande vivement .

Par ailleurs , j’ai décidé d’offrir le mien à l’une d’entre vous ( La chanceuse !  )

Laissez moi un commentaire pour me dire ce que vous pensez de ce livre de J.K. Rowling  et j’annoncerai après un tirage au sort ( des 10 premiers commentaires ) l’heureuse gagnante ( livraison incluse ).

À VOS COMMENTAIRES !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Leave a Reply