Créer sa boîte : Les 6 erreurs à éviter .

Créer sa boîte , vous y pensez peut-être ? Oui mais pourquoi ? Où ?  Comment ? Quand ? Ce sont là des questions qui très vite prennent beaucoup de place dans notre esprit quand naît cette idée que certaines personnes , la majorité d’ailleurs qualifie de folle . Néanmoins , il n’en demeure pas moins que ce sont des questions légitimes  pour lesquelles vous allez devoir trouver des réponses avant même d’envisager  l’immatriculation de votre entreprise à la chambre des métiers ou à la chambre du commerce .

Mais  , la réussite de votre projet d’entreprise ne dépend pas seulement  des réponses que vous allez  apporter aux questions posées plus haut mais ,  elle dépend surtout d’un certain nombre  d’ éléments que vous devez prendre en compte et je dirai même ;  que vous devez appliquer à la lettre  si vous voulez  éviter de vous mettre des bâtons dans les roues vous même ou plus , si vous voulez éviter d’accoucher d’ une entreprise ” mort né ” .

Il s’agit de 6 erreurs majeures à ne pas faire  au moment de créer son entreprise . J’aurai pu intituler  cet article : 6 choses à faire mais , allez savoir pourquoi  le cerveau des êtres humains que nous sommes prête plus d’attention  aux choses et aux mots lorsqu’il perçoit une expression liée à la négativité , au danger et à l’échec . Il  m’a donc paru plus judicieux de marquer : créer sa boîte ,  Les 6 erreurs à éviter  plutôt que :  les  6 choses à faire  absolument pour créer sa boîte .

Quelles sont donc ces 6 erreurs à éviter absolument pour  être certaine  de créer une boîte qui cartonne  ?

  • Evitez de penser que vous avez l’idée du siècle .

    La première erreur à éviter au moment de créer sa boîte , c’est de penser que vous avez l’idée du siècle , la meilleure des idées . Le genre d’idée révolutionnaire qui va cartonner et dont tous le monde sera fou . Autant vous le dire de suite  , c’est très rare d’être l’inventeur d’une idée car ,  tous le monde n’est pas Steve job et ce genre d’idée n’apparaît qu’en petite quantité au cours d’un siècle .

Ce n’est pas  le fait de  trouver une idée révolutionnaire qui est un danger mais , le problème c’est que partir sur de tels fondements vous met vous et votre idée en danger dans la mesure ou , vous risquez de vous croire invincible , et de proposer une idée révolutionnaire pour vous mais , que pour vous . Or , une bonne idée est bonne parce  que les clients la trouvent bonne et en demandent après .

En général ,  des centaines de personnes ont déjà appliqué votre idée  . En effet , Il y’a deux types d’entrepreneuses  :  les créatives , qui vont avoir l’idée  , ”  The  idée “,  la bonne idée du siècle et , les entrepreneuses ” copieuses ” sans que cela  soit péjoratif . Ces dernières  vont se dire : ” ok  , il y’ a cette idée  , comment je l’améliore ? ”  . Bref ,  Soyez humble et analysez bien les contours de votre idée ( taille du marché , réglementation , coût de l’investissement …) avant de vous lancer .

 

  • Evitez de Casser la tirelire avant de valider l’idée .

Chaque idée doit être validée avant de créer sa boîte . Ne dépensez aucun centime , ne prenez aucun crédit , ne cassez pas votre tirelire tant que vous n’avez pas valider votre idée pour , être certaine que c’est la solution que vos clients ou clientes attendent pour résoudre leurs problèmes .

Mais , que signifie valider son idée ?  Cela signifie tout simplement que vous avez sur la base de recherches précises et  de tests l’assurance ou ,  la garantie que l’idée qui est le socle de votre boîte est celle que vos clients veulent .

Comment valider son idée ?  Pour cela vous devez réaliser des sondages auprès de votre marché , et en plus des sondages , vous devez faire  des prototypes ( c’est le seul moment ou il vous est permis de dépenser de l’argent mais , pas trop quand même ) que vous présenterez  aux personnes choisies pour représenter votre marché . Il n’est néanmoins pas obligé de faire un prototype si votre activité ne vous le permet pas  ; dès lors , un bon sondage bien réalisé suffira à valider une idée .

Bref , lorsque vous créer votre boîte il n’y ‘a aucune garantie que l’idée qui est la base de votre business soit la bonne. Engager des dépenses alors même que vous n’avez pas fait des tests c’est prendre un risque  inutile qui ,  risque de vous coûter cher  si , au final votre produit ou votre service n’ intéresse personne ou pas assez .

Créer sa boîte

  • Ne pas parler de son projet .

    Plusieurs entrepreneuses pensent que parler de leur projet c’est se mettre en danger et risquer de se le faire voler .Cette  Idée n’est qu’une idée reçue et ne pas  parler de son idée est au contraire dangereux pour quiconque veut créer sa boîte . Rassurez-vous , Personne ne volera votre idée ;  au contraire vous aurez des retours  positifs ou négatifs qui seront un atout car , comme nous l’avons vu plus haut , il faut  valider  son idée avant de créer sa boîte . Allez donc à la rencontre des personnes qui travaillent dans votre domaine et récoltez  des avis éclairés . Vous pourrez même avoir des  opportunités d’affaires au moment où vous vous y attendez le moins .

 

 

  • Hésiter longtemps .

    Dès que votre idée est validée  , allez y foncez . Evitez  de  trop hésiter  sinon  , c’est le découragement et la peur  qui vous éloigneront de votre rêve .Il faut battre le fer temps qu’il est chaud et éviter aussi d’ écouter les conseils d’une personne qui n’ a  jamais créer  sa boîte mais , qui  vous dira que le business de nos jours ça ne marche plus etc …

    Un jour  quelqu’un m’a dit que la crise n’était pas encore passée et que , même les  grands entrepreneurs  fermaient tous boutique ( donc pas de chance pour la jeune fille de 24 ans que j’étais ).  Seulement , chaque jours je découvrais  dans des magazines et autres que ces grands  entrepreneurs ne cessaient d’investir dans d’autres boîtes et d’en créer eux même de nouvelles .

Les conseils mal  avertis peuvent vous décourager et vous faire hésiter , ce serait dommage de passer à côté de la boîte de votre vie.

 

  • Quitter son emploi avant d’être certaine de la viabilité de sa boîte .

A moins de partir de zéro , ou d’avoir un emploi qui ne vous permette pas de cumuler les deux ( votre emploi de salariée et celui d’entrepreneuse ) il  est fortement déconseillé de quitter son emploi pour aller créer sa boîte . Cela marche pour certaines mais , les cas  de réussite sont assez rares et surtout ;  si vous avez des charges , une famille et autre , ce serait vous mettre en danger . Et quand bien même votre boîte ferait un carton ,  le chemin jusqu’à la réussite  risque d’être très compliqué  .

Il vaut mieux dans certains cas conserver son emploi au moins jusqu’à ce que vous soyez certaine que votre boîte est sur la bonne voie .

  • Etre Impatiente .

lorsque une personne crée sa boîte elle pense souvent que ça se passe de la même manière qu’avec un emploi de  salariée : on travaille et on est payé . Mais , malheureusement dans l’entrepreneuriat tout ne se passe pas comme cela . Dans la grande majorité des cas on travaille encore et encore et encore avant d’espérer peut-être gagner de l’argent . Cela peu prendre 6 mois  pour d’autres , 1 an , 2 ou 10 ans pour certaines .

Préparez-vous d’avance et soyez patiente tout en travaillant dure et en restant motivée . Vous éviterez  ainsi de vous précipiter  en dépensant trop d’argent pour  aller plus vite . Une jeune boîte c’est comme un Bébé qui ne peut prendre que son biberon jusqu’à sa maturité . Si vous lui donnée des morceaux de viande à la place c’est l’asphyxie  assurée  (pour vos finances et votre boîte ) .restez  motiver et laissez votre boîte évoluer à son rythme pour  être certaine d’aller  jusqu’au bout et  de créer la boîte de vos rêves .

Ces 6 erreurs à éviter sont des points essentiels à ne surtout pas négligés . Accorder vous du temps pour mettre en pratique tous les conseils énumérés ici et vous créerez votre boîte sur de bonnes bases .

Si cet article vous a plu , je vous invite à me le dire dans vos commentaires , n’hésitez pas à partager votre expérience de création ou encore à parler de vos craintes et doutes . Je répondrai bien entendu   à toutes vos questions .

Pour compléter cet article je vous invite aussi à lire : Réussir sa vie d’entrepreneure .

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

2 Comments

  1. Evan BOISSONNOT 31 juillet 2017 at 14 h 26 min

    Bonjour Carolle

    Un bon résumé pour bien démarrer dans son entreprise.

    Je me permet de revenir sur un point que tu as donné dont je souhaite tempérer l’idée.
    Attendre 10 ans pour se payer, pour moi, c’est une erreur dans son Business Model.
    Et d’ailleurs, il faut faire attention à ne pas trop donner, et bien mesurer son travail

    A plus
    Je vais continuer à lire tes articles
    Evan

    1. Carolle Amorrich 31 juillet 2017 at 17 h 00 min

      Bonjour Evan

      A aucun moment dans mon article je parle d’attendre 10 ans pour se payer .
      Je donne un conseil avisé basé sur mon expérience personnelle car , j’ai crée 3 entreprises et mon impatience m’a pour les deux premières amené à faire des dépenses considérables et inutiles . Je conseil ici de rester réaliste , patiente mais travailleuse . C’est tout cela qui conduit au succès .

      A Bientôt

Leave a Reply